Downing Street : Boris Johnson confirme qu’il quitte la tête du parti conservateur avant de quitter ses fonctions de Premier ministre en octobre

Déstabilisé par des séries de démissions, le chef du gouvernement britannique s’est exprimé ce mercredi. Boris Johnson va donc quitter Downing Street après la désignation de son successeur en octobre.

Le Premier ministre britannique a annoncé en direct sa démission comme chef du parti conservateur, et donc comme Premier ministre, ce jeudi 7 juillet, selon des informations de la BBC et du Figaro. Des élections internes auront lieu d’ici le début de l’automne. Le calendrier sera annoncé dès la semaine prochaine. Boris Johnson restera au pouvoir jusqu’à la désignation de son successeur.

Boris Johnson s’est donc adressé aux Britanniques ce jeudi pour évoquer son choix : 

« Il est clair que le parti conservateur souhaite un nouveau chef, et donc un nouveau Premier ministre. Bien sûr, il est douloureux pour moi de ne pas voir l’aboutissement de tant d’idées et de projets. Mais comme nous l’avons vu, au Parlement c’est l’instinct grégaire qui prédomine, et quand le troupeau se déplace, rien ne peut l’arrêter ».

Boris Johnson a notamment déploré l’attitude des « moutons » de son parti.

Le Premier ministre britannique a remercié son camp pour la confiance et les responsabilités qui lui ont été accordées. 

« Je suis triste de laisser derrière moi le meilleur poste du monde. En politique, personne n’est indispensable ».

Boris Johnson a aussi évoqué le conflit en Ukraine : 

« J’aimerais dire au peuple d’Ukraine que nous resterons à vos côtés ».

Boris Johnson a remercié à la fin de son allocution l’ensemble du peuple britannique, disant quelques mots au sujet de la façon dont il a vécu personnellement son mandat : 

« Être premier ministre, c’est apprendre tous les jours : je me suis déplacé dans tous les recoins du Royaume-Uni, et j’ai rencontré tant de personnes animées par cette originalité britannique inestimable, et désireux de résoudre nos vieux problèmes par des solutions nouvelles. Même si les choses s’assombrissent pour l’heure, notre futur ensemble est ensoleillé ! ».

D’ici à la désignation du futur chef du parti, Boris Johnson entend rester Premier ministre et déclare avoir formé un nouveau gouvernement pour remplacer les ministres ayant démissionné au cours des derniers jours. Plusieurs personnalités de son camp, en plus de l’opposition travailliste, l’ont pourtant appelé à quitter Downing Street dès maintenant.

Boris Johnson n’a pas caché sa « douleur » à l’idée de quitter le pouvoir. Il a dénoncé « l’instinct grégaire » des parlementaires conservateurs, décrits comme un « troupeau ».

atlantico.fr avec lefigaro.fr

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.