C’est à travers un point de presse organisé hier dans un hôtel de la place que Assia Boum Blagué, président de l’association « je respecte ma ville » Tchad a lancé officiellement son association.Placée sous le thème « un engagement citoyen pour un Tchad écoresponsable » cette assise a permis à son président de dérouler le projet combien noble de son organisation aux journalistes et autres associations sœurs présentes.

Pour Assia Boum Blagué, l’environnement est le patrimoine commun c’est-à-dire ressources et milieu naturel, espèce animales et végétales, diversité et équilibre biologique doivent être respectés. Pour lui, la charte de l’environnement proclame notamment que chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibre et respectueux de la santé et que les politiques publiques doivent promouvoir un développement durable. Suite à un constat fait sur l’importance de la protection et du maintien de l’écosystème ainsi que du bien vivre ensemble dans un environnement sain, des femmes et des hommes majoritairement jeunes ont pris l’initiative de fonder l’association « je respect ma ville » Tchad explique Assia Boum Blagué. Cette association se veut une véritable ambassadrice de la protection de l’écosystème et de la citoyenneté avec une vision concrète de lutte contre toutes les mauvaises pratiques sociales à savoir l’insalubrité et l’incivisme des citoyens au sujet de l’écosystème.

Il faut signaler que « je respecte ma ville » Tchad est une association affiliée à celle de la France et ses axes stratégiques sont la promotion de la culture de la préservation de l’environnement, la formation de la population à rendre l’écosystème et les milieux de vie commune sain, la formation de la jeunesse à la citoyenneté et aux valeurs de la paix par le respect du voisinage et la mobilisation des citoyens et les habitants pour la promotion de la qualité de vie dans la villes et les ruralité par la sensibilisation alternative.Pour Assia boum Blagué le thème « un engagement citoyen pour un Tchad écoresponsable » est un appel à contribution de toutes et tous pour notre bien-être commun.

Mbaibousboua Hervé

Top