Guinée : Plus de 200 conteneurs de faux médicaments saisis.

Plus de 200 conteneurs de faux médicaments ont été saisis le 8 juillet dernier à Conakry, la capitale Guinéenne. Selon les autorités guinéennes, ces produits pharmaceutiques sont impropres à la consommation et appartiennent à des importateurs non agrées. Une opération saluée par le syndicat des pharmaciens d’officine privée qui rappelle que les faux médicaments ont des conséquences néfastes sur la santé des populations.

Pour le secrétaire général du syndicat des pharmaciens d’officine privée de Guinée, la saisie des conteneurs de faux médicaments est une opération salutaire. Selon lui, ces faux médicaments sont tellement bien présentés que s’ils sont sur le marché, les gens les achètent les yeux fermés et les donnent à leurs enfants. Et finalement ils sont pas guéris. Toujours selon lui, avec ce coup de maître qui s’est passé le 8 juillet dernier, la Guinée est entrain de s’affirmer et de lancer un signe fort au monde entier.

Selon ce pharmacien, c’est une lutte qu’ils ont menés depuis plus de 40 ans en Guinée. Mais le combat a toujours été étouffé par la corruption : « il y’a tellement d’argent dedans que la corruption a ses racines là. Et personne ne pouvait échapper à ce que ce commerce si juteux continue d’être exercé. Sinon c’était de la routine. Cela se faisait plusieurs fois par an. 300 conteneurs arrivent et ils sont vendus et remplacés par des faux médicaments. »

Les autorités Guinéenne ont ordonnées l’incinération des faux médicaments saisis.

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.