Xi Jinping reçoit les chefs des corps diplomatiques et consulaires participant à la conférence des chefs des corps diplomatiques et consulaires de 2023 et adresse une allocution importante.

Xi Jinping reçoit les chefs des corps diplomatiques et consulaires participant à la conférence des chefs des corps diplomatiques et consulaires de 2023 et adresse une allocution importante.
Cai Qi est présent à la réunion.
Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC (CCPCC), président chinois et président de la Commission militaire centrale, a reçu le 29 décembre au Grand Palais du Peuple les chefs des corps diplomatiques et consulaires participant à la conférence des chefs des corps diplomatiques et consulaires de 2023 et a adressé une allocution importante. Le secrétaire général a pleinement reconnu les accomplissements importants obtenus sur le plan diplomatique dans la nouvelle ère et a demandé aux chefs des corps diplomatiques et consulaires d’apprendre et appliquer, d’une part, de manière approfondie, aussi bien l’esprit du XXe Congrès national du Parti, l’esprit de la conférence centrale sur le travail relatif aux affaires étrangères, que la pensée sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, notamment celle sur la diplomatie, et d’autre part, de bien prendre connaissance de l’environnement international et la mission historique auxquels fait face la diplomatie chinoise dans la nouvelle marche de la nouvelle ère, afin d’inaugurer sans cesse de nouvelles perspectives de la diplomatie de grand pays à la chinoise, en portant haut levé l’étendard visant à la construction de la communauté d’avenir partagé pour l’humanité.
Cai Qi, membre permanent du Bureau politique du CCPCC et chef de la Direction générale du CCCPCC, a été présent à la réunion.
Dans la matinée, à 11 heures 40 environ, des applaudissements retentissaient longuement à l’arrivée de Xi Jinping accompagné dans le Hall Nord du Grand Palais du Peuple. Le secrétaire général saluait les chefs des corps diplomatiques et consulaires en levant la main, parlait aimablement avec ces derniers, avant d’aller se faire prendre une photo de groupe avec les participants.
Sous les vifs applaudissements, Xi Jinping a adressé une allocution importante. Selon le secrétaire général, au cours des dernières années, la pandémie du Covid-19 sévissait et se propageait, les pressions et les restrictions venues de l’extérieur ne cessaient d’augmenter, ce qui a posé des défis extraordinaires à la diplomatie chinoise et a mis tout le monde à des épreuves extraordinaires. Ces années écoulées, les camarades se sont mis en route au nom de la patrie en tant qu’envoyés diplomatiques à l’étranger, travaillant et luttant avec opiniâtreté dans le monde entier pour la grande famille nationale en laissant à côté leurs propres familles. À eux la patrie reconnaissante ! Le secrétaire général a exprimé au nom du CCPCC ses sincères considérations aux chefs des corps diplomatiques et consulaires ainsi qu’à tous les camarades du front diplomatique.
Xi Jinping a souligné que dans le contexte où le XXe Congrès du Parti a mis en place une planification stratégique visant à promouvoir de manière globale l’édification d’un grand pays socialiste moderne et le renouveau national par le biais de la modernisation chinoise, la diplomatie de grand pays à la chinoise entrera dans une nouvelle phase qui impliquerait plus d’actions. Il faut adhérer à la direction centralisée et unifiée du Comité central du Parti et faire valoir les expériences précieuses de la diplomatie chinoise de la nouvelle ère, renforcer l’unité, faire jouer la combativité, surmonter toutes les difficultés et tous les obstacles, afin de remporter de nouvelles et plus grandes victoires.
Selon le secrétaire général, la conférence centrale sur le travail relatif aux affaires étrangères, qui a eu lieu récemment, a bien défini la direction par les objectifs, les principes directeurs, les dispositions stratégiques et les tâches fondamentales du travail relatif aux affaires extérieures, en analysant la situation internationale et l’environnement extérieur à l’heure actuelle et pour une période déterminée à venir. Il est impératif à tout le monde de mettre en œuvre concrètement les décisions et les dispositions issues de la conférence centrale sur le travail relatif aux affaires étrangères et de réaliser de nouveaux exploits grâce à un esprit plus vigoureux et plus énergique.
Premièrement, il faut garder à l’esprit l’engagement initial et la mission, en faisant preuve de loyauté au Parti dans la pratique. La loyauté envers le Parti, le pays et le peuple est une tradition honorable du front diplomatique chinois. Les diplomatiques vont aux quatre coins du monde en portant chacun la mission qui est la sienne. Où qu’ils aillent, il ne faut jamais oublier pourquoi ils sont engagés initialement et il faut garder à l’esprit son « sceptre diplomatique ». Il est important de recourir aux théories novatrices du Parti pour armer son idéologie, de se forger une perspicacité capable de distinguer le bien du mal, et par conséquent de bien anticiper la bonne direction politique. Il faut saisir en profondeur ce qui relève des intérêts suprêmes du Parti et du pays, et assurer la bonne compréhension et la bonne application de la politique étrangère du Comité central du Parti. C’est le peuple chinois comptant plus de 1,4 milliard d’habitants qui sert d’égide au travail diplomatique. Il faut porter fermement sur les épaules l’idée de « la diplomatie pour le peuple » et transmettre la bienveillance du Comité central du Parti à chaque citoyen chinois ou citoyenne chinoise d’outre-mer.
Deuxièmement, il faut renforcer le sens de responsabilité et l’esprit actif, en faisant preuve d’entreprenariat fondé sur un esprit brave et pionnier. Il est nécessaire d’assurer le bon apprentissage, l’excellente compréhension et l’application réelle de la pensée sur la diplomatie socialiste à la chinoise de la nouvelle ère, aller de l’avant en affrontant toutes les difficultés, et assumer avec détermination les responsabilités en restant actif. Il est important de renforcer la construction des compétences diplomatiques en insistant sur la recherche de la vérité et sur le pragmatisme, conserver un esprit éveillé et lucide, et prendre plus de mesures pratiques en se concentrant sur la nécessité de servir l’ensemble de la situation et de répondre aux questions pénibles. Il importe d’exceller à se faire des amis, en privilégiant à la fois le nombre et la qualité, de sorte que le travail consistant à gagner le cœur des gens à l’étranger s’effectue non seulement par voie officielle, mais aussi à travers les masses populaires. Il faut savoir raconter l’histoire chinoise, en recourant notamment à un langage et une manière internationalisés, en associant l’étranger à la Chine et l’histoire au présent, afin de faire mieux connaître la Chine de la nouvelle ère par le monde.
Troisièmement, il faut oser lutter et savoir lutter, en faisant preuve de fermeté pour défendre les intérêts du pays. Il est nécessaire de renforcer la confiance et le moral, de maintenir le sang-froid stratégique, de s’en tenir à penser le pire, de sauvegarder efficacement la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement du pays, en faisant connaître tant une attitude allant jusqu’à réclamer la préparation à la guerre aussi critique que le moment de maintenir une flèche sur la corde, qu’une ferme volonté de s’opposer à la politique du plus fort. Il faut renforcer la planification des stratégies et des tactiques, faire valoir davantage l’arme magique qu’est le front uni, et faire bon usage des mécanismes et règles multilatéraux pour acquérir la compréhension et le soutien de la plus grande majorité de la communauté internationale.
Quatrièmement, il faut s’en tenir à l’auto-révolution, en faisant preuve de détermination de promouvoir l’application intégrale d’une discipline rigoureuse au sein Parti. Chaque chef de corps diplomatique ou consulaire doit assumer scrupuleusement la responsabilité première en matière de gestion et de gouvernance du Parti, et promouvoir de façon globale l’édification du Parti à la lumière de l’esprit de l’auto-révolution. Il est nécessaire de consolider la ligne de défense idéologique, et faire de soi une personne lucide qui dispose d’une ferme conviction politique et respecte strictement les règles et la discipline, en faisant preuve à tout moment d’auto-respect, d’auto-examen, d’auto-vigilance et d’auto-encouragement. Une bonne équipe n’est possible qu’à la suite de durs entraînements et d’une bonne gestion. Il faut ainsi adhérer à la rigueur dans l’amélioration de la morale et dans l’application de la discipline au sein du Parti, accorder la première place à la discipline et aux règles, appliquer la rigueur envers soi, assumer rigoureusement les responsabilités qui sont les siennes et exercer un contrôle rigoureux sur tout ce qui est de son ressort, afin de forger une armée de fer diplomatique loyale au Parti, disposant d’un fort sens de responsabilité, du courage et du savoir de lutter, et d’une discipline rigoureuse.
Wang Yi, membre du Bureau politique du CCPCC et ministre des Affaires étrangères, s’est présenté à la réunion avant d’aller prononcer un discours à la conférence des chefs des corps diplomatiques et consulaires de 2023. Il a indiqué qu’il faut apprendre et comprendre de manière approfondie l’esprit du discours important du secrétaire général Xi Jinping et celui de la conférence centrale sur le travail relatif aux affaires étrangères, en prenant pleinement conscience de l’innovation théorique importante et de la signification historique profonde et durable de la pensée de Xi Jinping sur la diplomatie, afin d’ouvrir sans cesse, sous le guide de cette dernière, de nouvelles perspectives de la diplomatie de grand pays à la chinoise de la nouvelle ère, en relevant les défis redoutables et en travaillant dur dans un esprit d’entrepreneur.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

58 + = 66

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.