Tchad: la priorité de l’ONU est de « désamorcer les tensions et de préserver la paix »

Après la mort du Président tchadien Idriss Déby Itno, les Nations Unies ont rappelé que leur priorité est d’apaiser les tensions et de maintenir la paix au Tchad.

Suite à la mort de M. Déby Itno annoncée mardi 20 avril, un « Conseil militaire de transition » (CMT) dirigé par l’un des fils du Président défunt, Mahamat Déby Itno, a pris le pouvoir au Tchad.

« Ce qui nous importe le plus maintenant est d’aider à désamorcer les tensions et à préserver la paix dans le cadre de notre mandat de prévention des conflits », a déclaré jeudi  le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric, en réponse aux questions de journalistes.

« Nous allons consulter étroitement les partenaires africains sur la meilleure façon de soutenir le pays dans les prochains jours », a ajouté M. Dujarric.

Selon les informations rapportées par les médias, l’armée tchadienne quadrillent la capitale N’Djamena, un couvre-feu y a été instauré et les frontières du pays sont fermées jusqu’à nouvel ordre.

« Je pense qu’il est important que tous les acteurs politiques et autres au Tchad restent calmes, s’abstiennent de toute violence supplémentaire qui pourrait nuire aux civils et compliquer davantage une situation difficile », a déclaré le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU.

Mardi, le CMT avait annoncé qu’il s’engageait à organiser des élections libres et démocratiques à l’issue d’une transition de 18 mois renouvelables.

« Nous attendons également avec intérêt d’aider les parties prenantes tchadiennes à œuvrer en faveur d’une élection pacifique et inclusive menant à la nomination d’une nouvelle direction civile », a précisé M. Dujarric.

L’ONU travaille avec ses partenaires africains, notamment l’Union africaine (UA) et la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), « sur une position concertée sur la meilleure façon de soutenir le pays », a-t-il ajouté.

Pour l’ONU, ce qui se passe au Tchad est une situation où différents acteurs de la communauté internationale ont des rôles différents à jouer. « Ils ont différents leviers de pouvoir, mais l’important est d’assurer le calme au Tchad et un retour au régime civil », a insisté le porte-parole.

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.