Tchad: La double marche de soutien au CMT

Le 6 février dernier, les militants du MPS, province du Kanem ont organisé une double marche de soutien au CMT et au dialogue national inclusif est organisée à l’initiative des membres du comité directeur de l’organisation des bureaux de soutien au MPS dans le Kanem à Darbalabane. Une forte délégation provinciale, ainsi que les cadres du MPS, Dr Haroun Kabadi, président du conseil nation, représentant le président du Conseil National de Transition qui présidé cette cérémonie. Durant cette journée de marche, la priorité est de marquer le soutien indéfectible des militants de ladite localité au dialogue national inclusif et aux autorités du CMT.

C’est l’une des lignes droites, l’échéance fixée par les autorités de transition, la date de la tenue du Dialogue National Inclusif en mai prochain sous l’égide du Conseil Militaire de Transition. Alors que les 17 millions des Tchadiens s’interrogent sur la bonne tenue de cette messe. Les différentes délégations venant de tous les quatre coins de Darbalabane ainsi qu’à N’Djamena ont adjoignent leur voix à celles des autochtones de ladite localité exprimant leur disponibilité de soutenir tous les processus en cours depuis la période de transition enclenché en avril dernier, le dialogue en l’occurrence.

Mahmmout Abakar, garant de cette solennité a scellé son soutien en regagnant le rang des marcheurs composés entièrement des cadres de cette localité du Kanem. Ils sont des anciens membres du gouvernement, des anciens députés, les opérateurs économiques et les hommes politiques de Darbalabane et ses environnants. La marche de Darbalabane est aussi l’occasion pour le gouverneur du Kanem de plaider près des plus hautes autorités d’erriger ce village en commune pour son effort. Car en l’espace de six mois ce village a abrité deux grandes cérémonies en faveur du CMT souligne-t-il

Dr. Haroun Kabadi, président national de transition, représentant le président du conseil militaire de transition a dans son allocution salué cette forte mobilisation venant de différentes provinces et de N’Djamena. Et a remercié la population de la province du Kanem qui pour lui a toujours l’une des rares préfectures qui n’a pas vécu les guerres fratricides et c’est le lieu au Tchad où la toute première école occidentale a été implantée. Pour finir il a rassuré les initiateurs de ce marché que tous points évoqués dans les motions en faveur de cette province seront transmis fidèlement à qui de droit. A retenir que cette première  cérémonie est bouclée par l’installation des membres du  Rassemblement des Jeunes départemental de Darja

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.