Ouganda: Neuf morts et de nombreux disparus dans des inondations.

Neuf personnes ont été tuées et de nombreuses autres sont portées disparues après des inondations destructrices causées par de fortes pluies et des rivières en crue à Mbale, dans l’est de l’Ouganda, ont indiqué des responsables dimanche. La police et l’armée participaient aux opérations de recherche et de secours dans cette ville où les habitants ne pouvaient qu’assister, impuissants, au déferlement des eaux qui emportaient leurs biens.

Selon le commissaire de Mbale, Ahamada Waashaki, neuf corps ont été retrouvés jusqu’à présent, dont celui d’un soldat.

« Beaucoup d’autres personnes sont portées disparues et on craint qu’elles soient mortes », a-t-il dit à l’AFP. « Il y a beaucoup de destructions, des routes coupées, des bâtiments submergés à la suite des fortes pluies qui ont commencé la nuit dernière jusqu’à ce matin ». La situation a empiré lorsque les rivières Nabuyonga et Namatala sont sorties de leur lit, provoquant des inondations dans la plupart des quartiers de la ville, a-t-il ajouté.

Le Premier ministre Robinah Nabbanja a visité Mbale, à environ 300 kilomètres à l’est de la capitale Kampala. « La police et les forces militaires de la marine viendront aider au sauvetage et à la recherche de cadavres pendant que nous apportons de l’aide à la population touchée », a déclaré son bureau. Deux journalistes locaux ont déclaré à l’AFP avoir vu des corps flottant être repêchés des eaux boueuses par la police. Plusieurs voitures ont également été emportées par les eaux, alors que les habitants se déplaçaient vers des zones situées en hauteur pour se mettre en sécurité. « Dans le passé, nous avons connu des inondations, mais pas le niveau de pertes de vies et de destruction de biens observé cette fois-ci », a déclaré le commissaire Waashaki.

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.