Les peuples autochtones de Modoun  accueillent une rencontre bi-régionale Afrique-Asie

Dans le cadre des  travaux de l’atelier organisé conjointement par la convention cadre des nations unies sur le changement climatique  et l’organisation des peuples autochtones  qui s’est tenu du 13 au 16 octobre 2022, l’organisation a effectué un déplacement à Modoun une localité située à quinze de kilomètre de Massaguet, en vue de la a mise en œuvre du 2ème plan de travail triennal de la plateforme des communautés locales et des peuples autochtones. BEDOUM LIONEL JOSPIN DE RETOUR DE MASSAGUET

Il est 12h lorsque la délégation conduite par la responsable de la plateforme des communautés locales et les peuples autochtones HINDOU OUMAROU IBRAHIM est arrivée à Modoun, une localité située à une quinze de kilomètre  non loin de Massaguet, chef-lieu du département du haraze Al  biar. Plusieurs autochtones  sont sortis  l’accueillir, sous les hurlements de joie.  L’objectif de cette visite consiste à échanger  avec les autochtones sur les questions  et  connaissance  traditionnelle liées au changement climatique. A cette occasion, la délégation s’est entretenue  avec les chefs locaux, l’entretien  au cours duquel, ces derniers ont drainé un chapelet des difficultés auxquelles ils sont confrontés notamment, la spoliation des terres, l’inexistence des infrastructures pour leur prise en charge. Après s’en est suivi de la visite des campements. Eu égard du constat fait sur le terrain, la Plateforme des communautés locales et les peuples autochtones par la voix de la coordonnatrice, HINDOU OUMAROU IBRAHIM  rassure la population que des mécanismes seront mis sur pied pour pallier cette situation.

le chef de canton Fulbé, Mahamat Kakanou entouré de ses collaborateurs.

Le Directeur Général de l’Environnement, Kimto Olivier Seid représentant le Ministre de tutelle a promis que ces doléances seront transmises aux plus hautes autorités afin que des solutions soient prises.

Cette visite faut le rappeler se tient en prélude au forum sur le changement de climat qui aura en Novembre prochain en Egypte. Créée sous la décision 135 suite à l’accord de paris, la plateforme des communautés locales et les peuples autochtones est un espace ouvert et inclusif qui rassemble des personnes et leur système de connaissance afin de construire un monde résilient au changement climatique.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 2 = 6

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.