Les Casques bleus de l’ONU ont quitté Tessalit au Mali.

Le désengagement de la Minusma, la mission de l’ONU au Mali, se poursuit sur le terrain dans le nord-est du pays, dans la région de Kidal. Hier samedi, le dernier convoi terrestre de la Minusma a quitté la localité de Tessalit. Il n’y a désormais plus de Casques bleus sur place.

La montre du chef du convoi de la Minusma affichait, ce samedi, 15h30, temps universel, lorsque les véhicules ont pris le départ de la localité de Tessalit. Un peu de poussière sur la route, les Casques bleus de nationalité tchadienne s’éloignent de ce camp qu’ils ont occupé dès l’année 2013.

Les Tchadiens quittent aussi Aguelhok. Sur le chemin, en direction de Gao, ils seront rejoints par un autre convoi de Casques bleus tchadiens, un convoi qui doit quitter de son côté un camp de la Minusma situé dans la localité d’Aguelhok. Le camp abandonné à Tessalit devrait rapidement être contrôlé par les forces armées maliennes et les combattants du groupe paramilitaire russe Wagner.

Il ne reste que Kidal. Dans le camp qui jouxte la désormais ex-base de la Minusma, ils trouveront une unité de l’armée malienne présente sur les lieux depuis 2013. À une dizaine de kilomètres de là sont postés certains rebelles de la coalition dénommée CSP-PSD. Bientôt dans cette région nord-est du Mali, il ne restera à la Minusma que son camp de la ville de Kidal. Et elle le quittera – là aussi – plus tôt que prévu.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 2 = 3

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.