Le Parti Socialiste sans Frontière (PSF) approuve les sanctions infligées aux dirigeants de la transition

Les assises du dialogue national inclusif et souverain ont eu lieu avec succès, les résolutions assorties sont entrain de prendre effet. Tout ceci n’est pas du goût de l’opposition démocratique. Les questions politiques de l’heure au Tchad préoccupent le parti socialiste sans frontières. Une conférence de presse est animée ce 13 octobre à son siège pour décider de la suite de la lutte. ALLAHTAROUM GHISLAINE

Le parti socialiste sans frontières s’inquiète de la situation sociopolitique du Tchad. Après ce qu’il convient d’appeler monologue selon les termes du président national du PSF YAYA DJILO Djerou Betchi, la goutte d’eau qui fait déborder le vase est celle de l’éligibilité des dirigeants de la transition. « Le MPS et ses alliés réunis aux palais du 15 janvier ont violé sciemment les textes de l’Union africaine tout en sachant que les textes internationaux priment sur les textes nationaux » indique le président du parti socialiste sans frontières. Il regrette cette violation des textes fondateurs de l’organisation panafricaine.

YAYA DJILO Djerou Betchi se dit favorable aux sanctions de la communauté internationale contre la junte au pouvoir.

Est-ce que le PSF participera au gouvernement d’union national qui sera formé par  Saleh KEBZABO le premier de transition, telle est la préoccupation majeure des professionnels de médias présents à cette conférence. Yaya dillo Djerou Betchi répond.

Hormis les questions politiques, plusieurs autres questions ont été soulevés, notamment le climat social tendu avec la recrudescence des conflits intercommunautaires, la montée des eaux des fleuves Chari et Logone qui fait des centaines de sans abri. Le président du PSF demande au gouvernement de réagir afin soulager la population.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

46 − = 44

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.