Le CEDPE milite pour l’éradication de la violence en milieu scolaire

ouverture ce 13 septembre 2022 de la table-ronde sur la « prévention de la violence en milieu scolaire et la promotion du dialogue ». Une initiative du Centre d’études pour le développement et la prévention de l’extrémisme (CEDPE) dans un hôtel de la place.

La violence est de plus en plus manifeste en milieu scolaire  elle se manifeste sous diverses formes à savoir : physique, morale, psychologique ou sexuelle. Depuis quelques années, la communauté éducative est assiégée par des actes de violences. C’est dans ce contexte que se tient cette table ronde qui a mobilisé  les acteurs du système éducatif tchadien en vue de proposer des pistes de solutions pour endiguer ce phénomène qui prend des proportions inquiétantes.  A travers différentes thématiques, les panélistes sont intervenus tour à tour pour passer au crible les causes de la violence avec des exemples à l’appuie pour rappeler aux élèves présent dans la salle que la violence est un gangrène pour leur éducation. Le premier Paneliste à intervenir, Mme Bouchra Abderahim N’diaye a mis l’accent sur la pratique des activités socio-éducation entre les élèves, s’en est suivie l’intervention de Djimrassem Thalès, de proposer des enseignements basés sur la logique pédagogique. Pour Dr Lambatim Nadjilengar Hélène, la violence est un mal qui n’est pas de nature à faciliter l’éducation. Elle appelle donc à une prise de conscience.  Abordant dans le même sens que son prédécesseur, Mme Kossenda Bouda, a décrié quant à elle les impacts de la violence sur les rendements scolaires.




Plusieurs autres activités sont prévues au cours de cette table ronde, afin d’édifier davantage les élèves à une prise de conscience.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

15 + = 20

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.