La défense de Hissène Habré demande une permission de six mois pour des raisons de santé

Au Sénégal, la défense d’Hissène Habré a déposé auprès du juge d’application des peines une demande de permission de six mois. Demande motivée par l’« état de santé » de l’ancien président tchadien, affirme l’un de ses avocats Maître Ibrahima Diawara, qui évoque son âge -78 ans-, et ses conditions de détention. Hissène Habré a été condamné à la prison à perpétuité en 2016 par les Chambres africaines extraordinaires pour crimes contre l’humanité. En avril 2020, il avait obtenu une autorisation de sortie de 60 jours, délivrée en raison de la pandémie de Covid-19, avant de retourner à la prison du Cap Manuel. Au Tchad, le collectif des victimes du régime d’Hissène Habré dénonce cette nouvelle demande de permission. Il estime que si l’ancien président est malade, « un traitement pourrait lui être prodigué en prison », et qu’il « ne peut pas être libéré, sans violer les obligations du Sénégal et les principaux fondamentaux du droit international ».

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.