Intégration à la fonction publique: les personnes handicapées exigent un quota spécial

Au cours d’un point de presse fait ce samedi 02 Juillet 2022 au Centre social,  l’Union nationale des associations des personnes handicapées du Tchad (UNAPHT) exige un quota ”spécial” pour l’intégration de ses membres à la Fonction publique.

Deux jours après la publication de l’arrêté portant intégration de 416 diplômés à la Fonction publique. L’Union nationale des associations des personnes handicapées du Tchad (UNAPHT) plaide le sort de ses membres. Selon le secrétaire général adjoint de l’UNAPHT, Madjitelsem Séverin, près de 62 ans après l’indépendance du pays, les personnes handicapées s’estiment marginalisées et leurs besoins spécifiques « très peu » pris en compte dans le processus de développement.  « Certaines personnes handicapées ont bravé toutes les intempéries de la nature pour obtenir leur parchemin mais leur intégration à la Fonction publique pose problème » a-t-il affirmé. Le SG poursuit pour dire que l’inaccessibilité aux ressources du pays et certains aspects de la vie, a conduit certaines personnes handicapées à pratiquer la mendicité afin de trouver de quoi mettre sous les doigts. 

le secrétaire général adjoint de l’UNAPHT, Madjitelsem Séverin
les membres de l’UNAPHT

Pour pallier cette situation, l’UNAPHT exige un quota « spécial » pour l’intégration des personnes handicapées « afin d’apaiser le climat social et réparer la situation d’injustice » dont elles sont victimes.  Par la même occasion, Elle demande aux autorités de respecter les textes nationaux et internationaux qui promeuvent et protègent les droits des personnes handicapées.

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.