Côte d’Ivoire : Plus de 200 sommités d’Afrique au chevet de l’économie africaine

L’amphithéâtre A du District de l’Université Félix Houphouet-Boigny de Cocody (UFHB) d’Abidjan, a accueilli ce jeudi 24 juin 2021, le Colloque International sur l’écosystème entrepreneurial en Afrique pour apporter des solutions aux problèmes qui entravent la création, la croissance et la pérennité des PME. C’est plus de 200 participants prennent part à ce Colloque.

Les assises sont placées sous le thème : Quelles Stratégies d’Accompagnement des PME en Afrique ? L’ouverture de ce colloque plusieurs éminentes personnalités universitaires, dont ceux venus des pays frères du Burkina, Sénégal, Canada et ceux de l’Afrique centrale. La rencontre est placée sous le parrainage du ministre de l’économie et des finances, Adama Coulibaly. Sa spécificité est de présenter les tendances et évolutions des politiques et stratégiques entrepreneuriales en Afrique ainsi que les conséquences sur les orientations socio-économiques des économies africaines.

Dans son allocution, M.Koumé Gpla Arnaud, représentant du ministre Adama Coulibaly, a fait savoir que cette rencontre interuniversitaires  est la bienvenue car il vise à identifier les facteurs susceptibles de contribuer à libérer le potentiel des jeunes entrepreneurs africains et garantir le développement des jeunes entreprises.

Il ajoute, par ailleurs, que sur le cas spécifique de la côte d’ivoire, le tissu des PME représente un non négligeable taux de l’économie nationale ; 23% de la population actuelle, 98% de l’économie informelle, 20% du PIB, 12% de l’investissement national, 23% de la population active. Selon lui, nonobstant le poids important dans l’économie nationale, il convient de noter que les PME ne contribuent pas encore pleinement à la relance nationale. Victime de plus d’une décennie de crise sociale et économique, elle demeure encore fragile et peu compétitive.

De son côté, Pr Ballo Zié, président de l’université Félix Houphouët-Boigny a souhaité que les conclusions qui en découleront permettent de mettre en lumière la complexité de la gouvernance de l’écosystème des PME/PMI et surtout de proposer les pistes de solutions, en vue de l’accès aux financements et aux marchés de projets entrepreneuriaux.

Pour Dr Badini Koné, présidente du comité d’organisation, le potentiel entrepreneurial est assez impressionnant en Afrique.  ‹‹ Selon le rapport sur les perspectives économiques en Afrique, le taux d’activité entrepreneuriale en Afrique (22%) surpasse celui qu’affichent les pays d’Amérique latine (19%) et celui qu’enregistrent les pays asiatiques en développement (13%) ››, a-t-elle révélé.

Les décideurs politiques, les partenaires techniques et financiers, experts, chercheurs, enseignants, chercheurs d’ici et d’ailleurs, étudiants, cadres techniques, acteurs régionaux et locaux débattrons durant deux jours autour du thème de ce colloque international qui a été intitulé :‹‹ Quelles Stratégies d’Accompagnement des PME en Afrique ›› pour tenter d’apporter des solutions efficaces et durables pour un écosystème entrepreneuriat plus adapté au continent africain.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

13 − 4 =

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.