Coopération bilatérale : Le 2ème Conseiller de l’Ambassade de France au Tchad Guillaume Dalenda se rend à Faya-Largeau

Le 2ème Conseiller à l’ambassade de France au Tchad, Guillaume Delenda, accompagné du lieutenant colonel de la force Barkhane Rimi a visité la ville de Faya-largeau, province Borkou. Cette visite a pour de constater de visu les réalisations faites par la force Barkhane dans cette zone. Bedoum Lionel Jospin.

Il est 10 heure, lorsque l’avion qui a transporté le diplomate français, Guillaume Delenda et sa suite a atterri à l’aéroport de Faya-largeau. Leur présence dans cette contrée du Tchad n’est pas fortuite. La délégation s’est rendue aussitôt au quartier Didi, pour visiter le centre de santé construit par la force barkhane, c’est l’occasion toute indiquée pour le Conseiller Guillaume Delenda de s’entretenir avec le Médecin Chef, Chaumelle J.Francis qui fait partie aussi du contingent français déployé dans cette zone. Les échanges ont permis au Conseiller de s’imprégner de ce que fait le personnel soignant au quotidien pour soulager les populations de la localité. Quelques patients venus pour les consultations médicales ont saisi l’occasion pour exprimer leurs gratitudes à la Force Barkhane qui, depuis la construction de cette structure sanitaire, les habitants ont accès à des soins de qualité. « Avant pour se soigner, on doit parcourir des kilomètres pour trouver un dispensaire, mais depuis que ce centre de santé a été construit par la force Barkhane, la population est vraiment soulagée » se réjouit une patiente que nous avons interrogée.

Après le Centre de santé, le cap est mis cette fois-ci sur le site du Projet de Développement Intégré des Communes du Nord du Tchad, situé au quartier koukoutou. Il faut signaler que ce projet est co-financé par l’Union Européenne, l’Agence Française pour le Développement, et  l’Agence de coopération internationale allemande pour le développement (Giz). La délégation conduite par le diplomate français a échangé avec le Technicien en Eau et Assaisinement, Gwenôlé Creach à propos des productions maraîchaires faites sur ce site. Il a également parlé des difficultés auxquelles lui et son équipe font face, le plus criard est le manque d’eau. Les bénéficiaires de ce projet se sont exprimés de vive fois pour remercier tous les partenaires du Tchad qui ont mis la main dans la poche afin que ce projet se concretise au profit des populations.

La délégation s’est  rendue ensuite  au quartier Centre ville, pour visiter le Centre de couture où des natifs de cette localité bénéficient d’une formation. C’est le moment tout indiqué pour ces apprenants de brandir fièrement les habits qu’ils ont confectionné.”au début ça n’a pas été facile mais grâce à cette formation aujour’dhui je peux coudre n’importe quel habit que le client souhaite en avoir” a confié l’un des bénéficiaires. Pour le Coordonnateur par intérim de l’ONG Giz,  Brahim Taha Djallaba,  “après la fin de cette formation, les bénéficiaires seront appuyés avec machines, pour qu’ils puissent être indépendant pour le marché d’emploi”.

La délégation de Guillaume Delenda s’est également entretenue avec les femmes du Groupement Commercial Bezeer. Au cours des échanges, ces dames ont offert des présents au diplomate français. L’une d’entre elle, a profité de l’occasion  pour expliquer les différentes réalisations de son Groupement. Au quartier Ngarba 1, une école construite par la force Barkhane a reçu également la visite du diplomate français. « C’est la force Barkhane qui a permis pour qu’ait des salles de classe, une autre est en chantier. Cette école est ouverte à tous les parents qui désirent inscrire leurs progénitures » a lancé Lomian Maxime, Enseignant dans ladite école.

La Force Barkhane, actrice du développement au Tchad

Lancée le 1er août 2014, l’opération Barkhane est une opération en partenariat avec le G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) dont l’objectif est de soutenir la montée en puissance des forces armées des États sahéliens afin de les aider dans leur lutte contre les groupes armés terroristes. L’opération Barkhane repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les pays de la bande Sahelo-saharienne dont fait partie le Tchad. Hormis ses actions contre le terroriste, tout porte à croire que depuis leur installation sur le sol tchadien, la  force Barkhane est toujours intervenue aux cotés des autorités. Même si la présence du contingent français  est mal vue par une partie de la population tchadienne, cela ne peut occulter les réalisations de la France qui n’a pas lésiné sur les moyens pour soulager les populations locales dans divers domaines. Le plus récent, c’est le  Projet de Développement Intégré des Communes du Nord du Tchad, est un projet co-financé par l’Agence Française de Développement et l’Agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ).  Ce projet vise à réduire les vulnérabilités des populations du Nord dans les espaces urbains et péri-urbain des communes du Nord du Tchad(Faya, Fada, Bardaî). Le coût de réalisation est estimé à  31,5 millions soit environ 21 milliards de francs CFA.

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.