146 jeunes bénéficient d’une formation en couture organisée par le Fonap

Le Fond D’appui à la Formation Professionnelle (Fonap) en collaboration avec les centres de formation professionnelles en couture a organisé une cérémonie de remise des parchemins aux jeunes. La cérémonie a lieu ce 24 juin à l’ENA.

 Au total 146 jeunes dont 76 femmes de la commune de N’Djamena ont eu à bénéficier de la formation en couture financée par le Fond D’appui à la Formation Professionnelle (Fonap), dans les différents centres de formation professionnelles à savoir : le Centre Cornely, le Centre J. RABEL couture, l’Atelier Maison de la Femme, l’Atelier Succès, et le Centre de Formation Professionnelles en couture. La Directrice de Cornely, par ailleurs représentante des centres de formation, sœur Patricia Thomas exhorte les lauréats à faire bon usage des connaissances acquises. « Aux apprenants, nous vous demandons de ne pas garder sous les oreillers ce parchemin, mais d’en faire bon usage en ouvrant vos propres ateliers ou entreprises afin de lutter contre chômage ». Attire-t-elle, l’attention des récipiendaires. 

Pour le Directeur de Fonap Hamid Yamouda Djorbo, le Tchad fait face à un défi de main d’œuvre qualifié et surtout dans le domaine de la couture moderne. « Notre pays fait face de manière générale à un défi de main d’œuvre qualifié et en particulier dans le domaine de la couture moderne, d’où l’influence des couturiers étranger et l’importation des habits prêt à porter ». Avant d’ajouter que : « C’est la raison pour laquelle, le FONAP a initié en commun accord avec les organisations professionnelles un programme de formation par apprentissage en couture au profit des jeunes, identifiés et sélectionnés dans les communes de N’Djamena ». précise Hamid Yamouda Djorbo.

Les récipiendaires ont exprimé leur reconnaissance à l’endroit de Fond d’appui à la Formation Professionnelle et aux centres de formation professionnelles. Au cours de la cérémonie, le Directeur du Fonap a annoncé que le nombre des apprenants sera revus en hausse si les centres ont la capacité de les accueillir.  

MBAIRAKOULA MBAINADJIEL Maxime

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.