Tchad: Mahamat Kaka , l’homme fort de N’Djaména

Désormais, c’est le fils du maréchal Idriss Deby Itno , Mahamat Idriss Deby Itno qui dirige la transition militaire après le décès de sou feu père ce mardi 20 avril 2020. Agé seulement de 37 ans Mahamat Kaka comme l’appelle ses fidèles , il dirigera comme son feu père une transition militaire.


Le jeune homme a ensuite suivi les cours du Groupement des écoles militaires interarmées du Tchad puis a fait un bref passage au lycée militaire d’Aix-en-Provence. Dès son retour au pays, son père le verse dans la Direction générale de service de sécurité des institutions de l’État (DGSSIE), la garde prétorienne du régime.


En mai 2009, il participe à la bataille victorieuse d’Am-Dam contre une coalition rebelle menée par Timan Erdimi, dans l’Est du Tchad.


Dès 2010, il reçoit au sein de la DGSSIE le commandement de l’escadron blindé et des gardes du corps. En 2012, il est ensuite nommé à la tête du groupement numéro 1 de la DGSSIE (sur trois groupements), chargée de la sécurité du palais présidentiel.


En 2013, il est nommé au poste de commandant en second des Forces armées tchadiennes en intervention au Mali (Fatim), dans le nord du Mali, sous les ordres du Général Oumar Bikomo, mais en serait le chef officieux2. Il participe notamment à la bataille du Tigharghâr.


Le 20 avril 2021, à la mort de son père Idriss Déby, il prend la tête d’un conseil militaire de transition en vue de préparer la succession de la présidence de la République tchadienne.

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.