Mairie de Moundou/ Le Ministre de l’administration, Limane Mahamat sonne la fin du désordre

Il règne un climat malsain à  la Mairie de Moundou depuis  le départ de  l’ex Maire Lauokein Kouraleyo Médard.  Les conseillers municipaux et les autorités de tutelle sont à couteaux tirés.

Selon des sources bien introduites,  cette situation est due à un bras de fer qui oppose  le maire intérimaire, Nétoloum Julien, au Secrétaire Général départemental, Ngaourba Tordibaye.  En vue de trouver des solutions à la crise qui n’a que  trop duré, le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Bonne Gouvernance, Limane Mahamat dépêché dans la ville, a eu un tête avec les deux parties en conflit. A cet effet, un délai de 7 jours est accordé aux responsables afin qu’ils organisent les élections. « C’est avec stupéfaction que nous avons appris que les sessions du Conseil Communal qui, normalement, doivent se tenir conformément à la loi n’ont pas été tenues pendant 4 ans »  a affirmé le Ministre.

Toujours selon le Ministre, en dépit de ressources que la mairie génère, elle est victime d’une rétrocession de redevance et de taxe qui ne permettent pas à la commune d’avoir les moyens nécessaires pour le travail. Avant de regagner N’djamena, le Ministre a donné des injonctions fermes au Gouverneur revoir la gestion opaque de la mairie. « À partir d’aujourd’hui tout ce qui est prescrit doit être observé. La loi et rien que la loi », a-t-il dit.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

85 + = 90

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.