Les enseignants vacataires réclament l’intégration à la fonction publique

Alors qu’ils sont toujours au premier plan pour transmettre le savoir aux étudiants dans les différentes universités que compte le pays, en dépit des conditions intenables, les enseignants vacataires du Supérieur du Tchad, sont laissés à leur triste sort.

A travers un communiqué que la redaction de Tchad24 a eu copie, l’Association des Enseignants Vacataires du Supérieur du Tchad (AEVST)  interpelle  le ministre de la Fonction publique et du Dialogue social et le responsable de la Commission en charge de l’intégration de 5 000 diplômés en 2022, à songer au sort de ses membres actifs sur le terrain depuis une décennie.

Eu égard des conditions de travail execrables, l’association confie que “Tenant compte de cela, les Enseignants Vacataires du Supérieur non intégrés rappellent vivement aux plus hautes autorités que leur sacrifice, leur expérience dans l’enseignement leur vaut un statut particulier”.  Par la même occasion, l’Associe exhorte les autorités de transition à prendre en compte ses enseignants qui jouent un rôle capital dans le secteur de l’enseignement supérieur. A cet l’Association réclame plus de quotas à la prochaine sortie des arrêtés d’intégration ministériel.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

67 + = 71

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.