Le Maire Ali Haroun déterminé à éradiquer la prolifération des emballages plastiques « léda »

La mairie centrale a abritée ce 20 décembre le maire de la ville de Ndjaména et sa délégation pour une rencontre sur l’interdiction des emballages en plastiques non biodégradables qui refont surface dans la ville de Ndjaména.

Par Makingabeye halimé

En dépit de son interdiction en 2009,   par les autorités municipales, la vente des   emballages plastiques non biodégradable appelés communément  Léda refait surface dans la ville de N’djamena. Face à cette situation qui prend des proportions inquiétantes, cette rencontre  avec les autorités municipales et les  responsables de l’appareil sécuritaire consiste à trouver des voies et moyens afin d’éradiquer la prolifération de ces emballages plastiques et surtout rendre la ville de N’djamena salubre. A cet effet, le premier magistrat de la ville,  Ali haroun exhorte la police municipale ainsi que les éléments de la douane à  prendre des précautions afin de venir à bout de ce  phénomène qui gangrène la ville de N’djamena.

Par la même occasion, le Maire Ali Haroun met en garde les  commerçants qui vendent  les eaux en plastiques  sur les marchés et dans les lieux publics. Il a également  annoncé que des mesures strictes seront prises dans les  prochains jours.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

32 + = 37

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.