Education: Mécontents les enseignants menacent de ne pas reprendre les cours

Au l’issue de l’assemblée générale de ce mardi 27 septembre 2022, le Syndicat des Enseignants du Tchad, section de N’Djaména, exige le rétablissement immédiat et sans condition des primes coupées ainsi que leur rappel.

Le bureau exécutif national du Set, s’est réuni en assemblée générale, pour examiner la situation des enseignants qui vont leurs les primes de craie et de documentation ont été amputées en violation du décret 477.

S’adressant à ses collègues, MBayana Laoukoura, secrétaire général provincial du Set de N’Djamena, a déclaré que les salaires du mois de septembre ont été amputés sans raison valable. En plus, 815 enseignants attendent impatiemment le rétablissement et le rappel des primes de craie et de documentation en 2018 par l’Inspection Générale d’Etat (IGE).

Selon le SG, Mbayana Laoukoura “Ces mesures prises en violation du point 15 pacte social qui stipule clairement qu’il faut éviter de recourir unilatéralement aux mesures quelconques de réduction, de suspension ou de suppression des avantages acquis des travailleurs”, a-t-il dit.

De ce qui précède, le bureau exécutif exige du gouvernement de transition,  le rétablissement immédiat et sans condition des primes coupée ainsi que leurs rappels et le paiement des frais de transport des années 2020, 2021 et 2022.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

96 − = 93

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.