Amina Priscille LONGOH

La femme qu’il faut à la place de l’homme qu’il faut

Depuis que le défunt Maréchal du Tchad Idriss Deby Itno l’a fait entrer dans le gouvernement en juillet 2020 alors qu’elle n’avait que 29 ans, Amina Priscille LONGOH a œuvré pas à pas telle une guêpe maçonne afin de donner au ministère de la Femme ses lettres de noblesse. Non pas que les autres femmes ministres qui étaient à ce poste avant elle ont démérité. Non. C’est tout simplement qu’il y a un style Amina qui plait et parfois dérange

Pour les médias, elle est la meilleure « cliente » que l’on puisse avoir. Eh ! Oui. A la télé, elle crève le petit écran. A la radio, on se délecte en écoutant sa voix suave. Sur les réseaux sociaux, il y a même des internautes qui lui dédient des poèmes d’amour. Mais il y a aussi ceux qui la dénigrent et veulent absolument la salir. Qu’on le veuille ou non, cette femme charismatique ne laisse personne indifférent.

C’est quoi son secret ? Se demande-t-on. N’allons pas chercher de midi à14h. C’est le travail bien fait. La Ministre Amina Priscille Longoh maîtrise ses dossiers de A à Z. Elle est tellement à l’aise dans la présentation des problématiques du Genre que parfois on a l’impression qu’elle exagère. Les partenaires au développement, surtout les organisations du système des Nations-Unies sont heureuses de travailler avec elle. Elle a un autre atout et non des moindres : elle manie aussi bien le français que l’arabe tchadien sans oublier l’anglais qu’elle a appris au Ghana lorsqu’elle étudiait l’administration des affaires dans le pays de Kwame Nkrhumah. 

Naturellement, au haut sommet de l’Etat, son dévouement au travail est apprécié par le Président de Transition, Mahamat Idriss Déby Itno, qui a décidé de faire d’elle une Ministre d’Etat, Ministre de la Femme, de la Protection de la petite enfance et de la Solidarité nationale, le 2 septembre 2023 à Mao, chef-lieu de la province du Kanem. Du coup, Amina Priscille Longoh est entrée dans l’histoire en devenant la première femme politique tchadienne Ministre d’Etat. A 32 ans, elle peut s’enorgueillir.

Cette nomination est la suite logique de la distinction qu’elle a reçue lors de la Senafet quand le Président de transition l’a élevée dans l’Ordre national du Tchad, en compagnie des neuf autres femmes.

Plus que jamais, Tchad 24 a besoin de l’engagement de la Ministre d’Etat à ses côtés. C’est pourquoi nous la sollicitons comme marraine d’une nouvelle émission, la première du genre au Tchad, qui verra le jour dans les prochains jours. Cette émission de téléréalité encore jamais réalisée dans le Pays de Toumaï sera consacrée à la condition de la femme tchadienne que l’on peut résumer ainsi : scolarisation des filles, violences faites aux femmes, mariage et grossesse précoces, santé maternelle, droits de la femme, autonomisation de la femme, leadership féminin etc.

Avant même de voir apparaître Amina Priscille Longoh dans cette émission en préparation, Tchad 24 vous invite à faire du bruit (make noise) pour la Ministre d’Etat. Mettez lui aussi des cœurs autant que vous voulez.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 47 = 55

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.