Tchad: Pahimi Padacké Albert, le premier ministre du père au fils

Albert Pahimi Padacké, né le 15 novembre 1966 à Gouin dans la sous-préfecture de Torrock dans la province du Mayo-Kebbi Ouest, est un homme politique tchadien. Il est Premier ministre du 13 février 2016 au 4 mai 2018. Suite à la mort du Maréchal Idriss deby Itno , il est nommé le 26 avril 2021 par le décret 004/ CMT/PCMT/2021 comme Premier Ministre de la transition par le Conseil Militaire de Transition sous la présidence du Général de corps d’armée Mahamat Idriss Deby.

Albert Pahimi Padacké est, dans les années 1990, ministre des Finances et ministre du Commerce, sous la présidence d’Idriss Déby (1990-2021).
Il devient en février 2001 secrétaire d’État pour les Finances, avant d’être nommé en avril de la même année ministre de l’Énergie et du Pétrole. En août 2001, il perd ses portefeuilles, mais restera ministre jusqu’en juin 2002.
Albert Pahimi Padacké est élu à l’Assemblée nationale en avril 2002 en tant que membre du Rassemblement national pour la démocratie au Tchad – le Réveil. De juin 2002 à aout 2005, il est membre de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale. Il est alors nommé ministre de l’Agriculture dans le gouvernement tchadien mis en place le 7 août 2005.
Il est le candidat officiel du Rassemblement national pour la démocratie au Tchad – le Réveil lors de l’élection présidentielle de 2006, à laquelle il arrive en troisième position avec 7,82 % des votes. Le 29 mai, peu après l’annonce des résultats, il félicite Idriss Déby pour sa victoire. Il reste ministre de l’Agriculture jusqu’à ce qu’il soit nommé ministre de la Justice dans le gouvernement formé le 4 mars 2007. Il est également nommé ministre des Postes, des Technologies de l’information et des Communications dans le gouvernement mis en place le 23 avril 2008. À l’élection présidentielle de 2011, il obtient 6,03 % de suffrage, ce qui le place en deuxième position derrière Idriss Déby.
Le 13 février 2016, à la suite de la démission de Kalzeubé Pahimi Deubet, Albert Pahimi Padacké est nommé Premier ministre par le président Déby et prend ses fonctions le lendemain. Le 8 août 2016, à la suite de l’investiture d’Idriss Déby pour un quatrième mandat, il présente la démission de son gouvernement puis il est aussitôt reconduit dans ses fonctions.
Après l’adoption d’une nouvelle constitution qui renforce les pouvoirs présidentiels et qui supprime le poste de Premier ministre, il remet sa démission au chef de l’État le 3 mai 2018. Celle-ci est effective le lendemain, jour de la promulgation de cette nouvelle constitution.
Albert Pahimi Padacké est candidat à l’élection présidentielle de 2021.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 54 = 64

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.