Tchad: Le HCR se félicite de l’adoption de la loi d’asile

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés se félicite de la loi d’asile adoptée ce 23 décembre 2020 par la Représentation Nationale du Tchad pour la protection des réfugiés et des demandeurs d’asile vivant sur son territoire.

Cette loi qui est conforme aux législations et aux normes internationales vient compléter les engagements internationaux du Tchad lors du Forum Mondial pour les Réfugiés (Genève, décembre 2019) ainsi que lors du Segment de Haut Niveau contre l’Apatridie (Genève, Octobre 2019).

En effet, si les premiers réfugiés sont arrivés en 2003 à la suite de la crise du Darfour, le Tchad compte au 30 novembre 2020, 917.534 personnes en déplacement dont 477.720 réfugiés, 3.925 demandeurs d’asile, 336.124 déplacés internes, 69.343 retournés tchadiens de la RCA et 30.422 retournés tchadiens au Lac.

Au regard de son hospitalité légendaire, le nombre de réfugiés et de demandeurs d’asile représente plus de 3% de la population tchadienne et ces statistiques font du Tchad, le 1er pays d’asile en Afrique par rapport à la densité de sa population. Il se classe également parmi les 10 plus grands pays d’accueils des réfugiés au monde.

En adoptant cette nouvelle loi, le Tchad est également devenu l’un des premiers pays de la région à conforter ses engagements à assurer une meilleure protection internationale aux demandeurs d’asile vivant sur son territoire depuis bientôt 20 ans.

Cette loi est conforme aux législations et aux normes internationales est conforme au plan d’action pour la mise en œuvre des 8 engagements pris par le Tchad au Forum Mondial pour les refugies.

« C’est une loi pionnière qui fait avancer significativement les pratiques en matière de protection internationale au Tchad. Son impact sur les personnes ayant un besoin en matière de protection sera significatif car la protection des réfugiés y est traitée dans sa globalité depuis la réception des réfugiés jusqu’aux solutions durables », a indiqué Roberta Montevecchi, la Représentante Assistante du HCR au Tchad chargée des Operations au sujet de cette loi adoptée mercredi 23 décembre 2020, soit moins de deux semaines après le 70e anniversaire du HCR.

Dans la logique du Pacte Mondiale pour les Réfugiés dont l’un des engagements du Tchad est l’adoption de la loi d’asile, plusieurs autres acteurs de développement se positionneront pour renforcer les efforts de développement afin de parvenir « au Tchad émergent que nous voulons suivant la vision 2030 du Chef de l’Etat ».

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.