Tchad : des assises provinciales pour débattre de la condition de la femme rurale

Le ministère de la Femme et de la Protection de la petite enfance organise à Abéché du 16 au 17 février 2021 un fora sur la concertation des femmes vivant en milieu rural. Ces foras sont axés sur les droits humains et socioéconomique des femmes rurales. Le coup d’envoi des travaux a été donné par le gouverneur de la province du Ouaddaï, le général Brahim Seïd Mahamat, en présence de plusieurs autorités administratives et militaires de la place.

Au total, une trentaine des femmes rurales sont venues de cinq provinces à savoir : le Guera , le Salamat, le Sila, le Waddi-fira et le Ouaddaï.

Les participantes à cet atelier auront à identifier et analyser la situation des droits humains et socioéconomiques des femmes rurales, les besoins spécifiques de ces derniers et cela en prélude au forum national qui aura lieu cette année à Mongo.

Durant les 48 heures de travaux, les participantes vont suivre plusieurs thématiques notamment : genre et droits humains, et l’impact de la Covid-19 sur les activités économiques des femmes et les mesures d’accompagnement.

Le délégué provincial de la femme du Ouaddaï, Mahmoud Togou Ali s’est réjouit du choix porté sur la ville d’Abéché pour abriter cette session de formation.

La cheffe de mission du ministère de la Femme, Batraké Martine, a souligné que le choix de ces différents thèmes répondent aux attentes des autorités.

Donnant le coup d’envoi des travaux, le gouverneur de la province du Ouaddaï a demandé aux participants d’identifier réellement les problèmes qui minent l’épanouissement et l’autonomisation des femmes de toutes les provinces.

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.