Référendum : Le secrétaire général 2e adjoint porte-parole du MPS par ailleurs coordonnateur adjoint de l’Alliance pour le « Oui » Jean Bernard Padaré a animé un grand meeting en faveur du Oui à Sarh.

Après Koumra, l délégation du secrétaire général 2e adjoint porte-parole du MPS Jean Bernard Padaré par ailleurs coordinateur adjoint de l’Alliance pour le « Oui » a animé un grand meeting au stade municipal de Sarh ce matin du 08 décembre 2023.

Les militants du MPS et ceux des autres partis de la coalition pour le Oui ont accueilli la délégation après Balimba à plus de 7km de la ville de Sarh. La délégation a ensuite mis cap sur le gouvernorat où elle a présenté ses civilités au gouverneur Gal Ousmane Brahim Djouma.

De retour au stade municipal où un nombre important des militants de la coalition pour le Oui attendait la délégation, sous une ambiance bon enfant, différentes personnalités ont adressé des messages forts à la population.
A cet effet, le secrétaire général provincial du MPS Boka Ramadane, le responsable du parti ASRI Ndigrangaye Mayadjim, celui du PNDR Nahor Nargaye, le responsable de la jeunesse du Moyen-Chari Nadjilom Bernard, celle des organisations feminines Remadji Djoinanta, celui des personnes handicapées Ngueremadji Djotingar, la représentante du Cap-Sur Monique Ngaralbaye se sont échangés pour étayer l’auditoire l’importance de voter pour le Oui en insistant sur les valeurs de l’unité nationale.

Le secrétaire général 2e adjoint porte-parole du MPS Jean Bernard Padaré pour sa part a déroulé son intervention sur les hommes et des femmes du Moyen-Chari qui ont marqué l’histoire du Tchad et qui ont fait de la décentralisation leur priorité. Pour lui, la seule alternative pour le développement du Tchad et des institutions fortes de la République est l’État Unitaire décentralisé car dit-il cette forme porte des grands atouts de développement économique, social, politique, culturel pour le Tchad. Il a par ailleurs demandé à la population du Moyen-Chari de veiller aux atouts de la République que de se laisser berner par certains propos fallacieux des adeptes du « Non », ceux du boycott et ceux qui n’ont pas une position claire sur la forme de l’État.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

29 + = 37

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.