Recrudescence des incendies à N’Djamena inquiète plus d’un citoyen

Le Tchad est confronté ces dernières années à une recrudescences des incendies qui commence à prendre des envergures inquiétantes, et à chaque drame, son lot de victimes et de destruction en biens matériels. Le dernier en date est celui du marché de dembé parti en fumée. 

Par Jessica Ferring

Des habitations, des boutiques ou encore les lieux de commerce, réduit en cendre et les causes de ces incendies sont nombreuses et variées, que l’on peut citer entre autres le manque de bouche d’incendie, d’extincteurs, les branchements clandestins, l’étroitesse des marchés, le laxisme étatique, les mauvaises habitudes et comportements négatifs. Les causes ont fini par installer la psychose au sein de la population.

Autant des questions qui taraudent l’esprit de bon nombre des citoyens, pourquoi tant d’incendie au Tchad et surtout à des heures tardives ? Ces incendies ne seraient-ils pas la cause immédiate de mauvaises installations électriques ? Combien sont ces tchadiens qui ont vu partir en flamme leurs maisons d’habitations ? Ils sont nombreux. Même les entreprises publiques, n’y échappent pas. Malgré les assurances et mesures prises jusque-là, l’Etat semble incompétent face à la recrudescence de ces feux qui freinent le développement socio-économique du pays.

A première vue lorsqu’il y’a  un incendie, c’est trop facile  dire que c’est un court-circuit ou un branchement vétuste aucune expertise technique pour identifier avec exactitude l’origine de l’incendie.  Le cas du marché de dembé est un exemple parmi tant d’autre.  Les conséquences sont énormes, L’économie du pays en prend ainsi un énorme coup avec un secteur informel de plus en plus mal en point. Ce qui irrite plus d’un citoyen c’est le laxisme et la fuite en avant de la Société nationale d’Electricité pourtant il n’est pas un secret de polichinelle que la plupart des cas sont dus à des installations anarchiques des usagers du secteur informel est toujours décriée et rarement remédiée par cette société mue par son intérêt uniquement. 

L’Etat doit donc pour le bien de tous, tout mettre en œuvre pour réduire les cas d’incendie, et quoi qu’elles puissent coûter à l’Etat, des mesures fortes doivent être adoptées pour stopper ce mal qui ronge notre économie.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

21 − = 20

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.