Mali: l’armée affirme avoir fait une frappe aérienne contre des terroristes

Frappe aérienne à Bounti: l’armée française affirme avoir tué des dizaines de jihadistes.

L’armée française a affirmé ce mardi 05 janvier 2021 avoir mené une frappe aérienne dans le centre du Mali tuant plusieurs dizaines de jihadistes. Cette annonce intervient, presque 48 heures après le bombardement de la localité de Bounti, cercle de Douentza par un hélicoptère non identifié selon les habitants.

Selon l’État major français  des arm&es c’est suite à une opération de renseignement de plusieurs jours que cette frappe a été menée près du village de Bounti dans le cercle de Douentza. Plusieurs dizaines de jihadistes ont été neutralisés, indique l’armée française. Celle-ci dément avoir tué des civils qui participaient à un mariage comme l’ont indiqué des sources locales dans le village.

Selon l’Etat major français aucun hélicoptère n’est intervenu. Mais la frappe a plutôt été menée par une patrouille d’avions de chasse; précise-t-il. Des sources locales ont indiqué ce lundi que 18 civils avaient trouvé la mort dans ce bombardement mené selon elles par un hélicoptère non identifié. Elles ont indiqué que plusieurs autres ont été blessées et évacuées pour des soins à Douentza.

Le maire de Gandamia, commune dont relève la localité de Bounti, a assuré que la vie a repris dans le village. Les habitants vaquaient à leurs occupations. Et aucun déplacement de la population n’a été signalé. Aucune réaction des autorités sur cet événement. Mais la direction de l’information et des relations publiques de l’armée a indiqué que des investigations sont en cours pour savoir ce qui s’est passé.

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.