Les jeunes à couteaux tirés pour la représentation au CNT

Les jeunes ayant pris part aux assises du Dialogue national inclusif et souverain (DNIS) dénoncent la magouille autour de la liste transmise par le président du Conseil national de la jeunesse du Tchad (CNJT), en vue de la nouvelle composition du Conseil national de transition (CNT). L’annonce est faite au cours d’un point de presse tenu le 17 octobre à la Maison des médias.

« le président du CNJT a concocté de toutes pièces une liste de 20 personnes issues de ses copains, n’ayant pas le statut de jeune, tandis que d’autres ne sont même pas au Tchad».  C’est en ce terme que ces jeunes accusent vertement Abakar Dangaya, président dudit Conseil.   Ils estiment que « En tant que jeunes participants au DNIS, nous ne nous reconnaissons pas dans cette liste et tenons à informer les autorités, le présidium du DNIS et le public tchadien, de cette situation délicate » a lâché Moussa Mahamat Almahadi l’un des jeunes.


Sidérés par ce qu’ils qualifient de faux et injuste, ils exigent que l’annulation de la liste des représentants des jeunes qui vont siéger au CNT. Outre cela, ils souhaitent que le poste de présidence qu’occupe Abakar Dangaya soit purement et simplement supprimé, car ils le reprochent  des « manquements et incapacité de diriger et faire l’unanimité des jeunes dans l’exercice de ses fonctions ». Afin que cette crise ne prenne une autre tournure, ils souhaitent que le premier citoyen en la personne du président de la transition  d’intervenir.

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.