La nouvelle équipe Gouvernementale est connue.

La composition du premier Gouvernement de la 5ème République a été rendue publique depuis hier. C’est un lifting qui prend en compte toutes les composantes du pays. Le peuple fonde beaucoup d’espoir sur cette équipe gouvernementale. Voici le Décryptage de Tchad 24

Le nouveau chef du Gouvernement de transition a dévoilé la composition de son équipe. Ils sont au nombre de quarante – une (41) personnes. Ce sont des femmes et hommes choisis pour leurs expériences, compétences avérées sinon bagout intellectuel pour accompagner le Premier Ministre, chef du Gouvernement Dr Succès Masra dans cette deuxième phase de transition. Le temps est compté pour eux. Ils doivent être au four et au moulin pour tourner définitivement la page de transition afin de favoriser le retour de notre pays à l’ordre constitutionnel. Ce Gouvernement quoiqu’on dise, sa configuration reflète toute l’étendue du territoire national. Personne n’a pas été laissée au bord de la route. Chaque province a trouvé son compte. Dans le souci de respecter son engagement solennel, le Président de transition a confié le portefeuille stratégique de l’Economie, du plan et de la coopération internationale à M. Mahamat Assodyo Abakar militant du parti les Transformateurs du Premier Ministre Dr Succès Masra. Ce Ministère est transversal. Il est le Ministère interlocuteur de tous les partenaires au développement. Il a le regard croisé sur tout ce qui regarde l’économie. Les bailleurs de fonds verraient d’un bon œil l’attribution de ce département privilégié à un parti d’opposition. Cela est un gage de bonne volonté du Président de transition, Président de la République, le Général Mahamat Idriss Deby itno de donner quitus au PM de travailler en toute quiétude. Ce gouvernement doit se mettre rapidement au travail afin de trouver une solution idoine à la crise qui secoue l’école tchadienne depuis plus d’un mois, la pénurie de carburant et les coupures intempestives de l’électricité . Il faut renouer le fil du dialogue avec les partenaires sociaux qui sont les différents syndicats des différents secteurs de la vie nationale. Surtout ceux de l’Education nationale et de la promotion civique doivent être privilégiés en vue de la reprise des cours. D’ailleurs lors de sa première déclaration, le Premier Ministre a donné le ton rassurant. Il mettra tout en œuvre pour que les écoles hermétiquement fermées soient rouvertes pour le bonheur de nos progénitures. Il faut saluer le retour du Magistrat Abderahim Birémé Hamid, ancien secrétaire général de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN) comme Ministre d’Etat, Garde des sceaux, Ministre de la Justice chargé des droits de l’homme. Limane Mahamat, ce grand commis de l’Etat, réputé compétent a été promu Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration du territoire, de la décentralisation et de la Gouvernance locale. Quelques proches de l’ancien Premier Ministre Saleh Kebzabo, font partie de ce Gouvernement de transition. Le Ministère des hydrocarbures et de l’Energie a été scindé en deux départements ministériels. Les hydrocarbures ont été confié à Mme Alixe Ndolénodji Naimbaye tandis que l’Energie échoit à Mme Riradjim. Il faut ajouter que le Vice-Président des Transformateurs Dr Ndolembaye Sadé Djessada a hérité le portefeuille de l’Education nationale et de la promotion civique et l’autre bras droit du Chef du Gouvernement le Dr Sitack Yombadnan Béni au secrétariat d’Etat à la justice chargée des droits de l’homme.

Le Ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la petite enfance a été également scindé en deux départements ministériels. Mme Amina Priscille Longho conserve le Ministère d’Etat, Ministère de la femme et de la petite enfance tandis que Mme Fatimé Kossei Boukar prend les rênes du département de l’action sociale et de la solidarité nationale et de l’humanitaire. L’ancien Ministre Boukar Michel a signé son retour dans ce nouveau Gouvernement en qualité de Ministre des postes et télécommunications, des Nouvelles technologies de l’Information et de la Communication et de l’économie numérique. Il faut signaler le départ de quelques poids lourds du Gouvernement sortant. Il s’agit de Laoukein Kourayo Médard, Moussa Kadam et Allahou Taher. En tout cas, les populations attendent beaucoup de ce gouvernement des actions susceptibles d’améliorer ses conditions de vie.

Ousman Abdelmoumine Bechirmi

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 40 = 41

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.