Forum sur la Coopération Sino-Africaine, la mission du Tchad en Chine a pris part

L’ambassadeur du Tchad en Chine Allah Maye Alina, a pris par mercredi au Forum sur la Coopération Sino-Africaine, axé sur le thème : le partage des expériences sur la réduction de la pauvreté au Centre International de Réduction de la Pauvreté de Chine (IPRCC). Ce séminaire organisé conjointement par le Ministère Chinois de l’Agriculture et de l’Élevage, le représentant du PNUD, de l’ONUDI, de FIDA et de FAO a vu la participation de plusieurs experts, des représentants des Associations humanitaires, des Diplomates et des Partenaires Internationaux.

Par: Mathurin Ngakoutou Naira

Son excellence Allah Maye Alina a mentionné dans sont intervention, que le Tchad est l’un des pays les plus pauvres du monde car il est classé au 190 ème derrière le Niger et avant le Sud Soudan par l’indice de développement humain de 2022 du PNUD avec un taux de pauvreté de 46,7%.
Il a souligné que le pays dépend fortement de l’agriculture et de l’élevage mais ne parvient pas à assurer la sécurité alimentaire de l’ensemble de la population. 75% de la population est rurale dont 87% sont pauvres. Cependant le gouvernement a approuvé depuis 2013, plusieurs Plans Nationaux de Développement ( PND) comme stratégies de lutte pour la réduction de pauvreté au Tchad . Ces plans nationaux de développement sont axés sur les priorités telles que : le développement des capacités de production et des possibilités d’emploi, la mobilisation et la valorisation du capital humain, la lutte contre les inégalités, la pauvreté et l’exclusion sociale, la protection de l’environnement et la lutte contre le changement climatique, et enfin le renforcement de la gouvernance.

Ces plans énoncent les priorités stratégiques pour promouvoir la croissance économique et la création d’emplois, notamment la mécanisation et l’intensification de l’agriculture, la fourniture de services vétérinaires au secteur de l’élevage, le développement de la formation professionnelle (avec la création d’un Ministère chargé de la formation professionnelle), l’amélioration du climat des affaires et le développement des infrastructures .
Il laisse croire qu’un vaste programme ambitieux pour réduire substantiellement la pauvreté et amorcer le développement est en cours et que le Tchad compter sur l’appui et le soutien des pays amis en l’occurrence la Chine, les partenaires internationaux et les institutions financières pour la mise en œuvre de ce grand chantier. La Chine demeure un partenaire dynamique, crédible et sérieux pour le Tchad et pour tout le continent Africain.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

82 − 76 =

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.