Cameroun : 25 armes saisies dans une église, le pasteur « chef de gang »

Mis aux arrêts le 18 juillet dernier et détenu à la Direction de la Police judiciaire de Yaoundé, les photos du pasteur Michel Julio Effa Effa inondent les réseaux sociaux depuis quelques jours. Hier homme de Dieu et aujourd’hui homme odieux, ce capitaine de l’armée à la retraite est soupçonné d’avoir commandité le braquage et la torture il y a un mois de Jean Sylvain Mvondo, directeur de la Planification des Investissements Publics.

L’affaire défraie la chronique au Cameroun. Il s’agit de la saisie des armes de guerre et munitions dans l’Eglise Jean Baptiste du Cameroun (EJBC) dans la ville de Sangmélima, dirigé par Michel Julio Effa Effa.

Selon la presse locale, le pasteur a été interpellé et mis aux arrêts dans son village Aka à  Esse à  près de 7 km de Sangmélima, après une fouille minutieuse dans son église où la police a découvert une cache d’armes.

Et ce sont au total 25 armes de guerre saisies au cours de cette opération.

A rappeler qu’au cours de l’opération menée par la police, des objets appartenant à Jean Sylvain Mvondo, ont été retrouvés chez le pasteur.

Les sources policières n’ont pas encore communiqué sur cette affaire. 

A rappeler que le haut fonctionnaire, torturé à mort, a été évacué en France pour des soins plus appropriés.

africatopsuccess.com

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.