Burkina Faso : le PM salue la mémoire de l’ambassadeur Elisabeth Kadé Ndilguem

Décès de l’ambassadeur tchadien au Burkina Faso : Le Premier ministre salue la mémoire d’une diplomate chevronnée

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, s’est rendu ce mercredi 13 janvier 2021 dans les locaux de l’Ambassade de la République du Tchad au Burkina Faso, pour saluer la mémoire de l’ambassadeur Elisabeth Kadé Ndilguem, décédée le 7 janvier dernier à Ouagadougou. Accueilli à son arrivée par le conseiller culturel Ahmat Absakine Yérima, le chef du gouvernement a présenté les condoléances les plus attristées du Président du Faso, de son gouvernement et du peuple burkinabé, aux plus hautes autorités de la République du Tchad.

L’ambassadeur plénipotentiaire du Tchad au Burkina Faso, Elisabeth Kadé Ndilguem, est décédée le jeudi 7 janvier 2021 à Ouagadougou. Suite à cette triste nouvelle, le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, est allé témoigner la compassion du peuple burkinabè au personnel de l’ambassade, ainsi qu’à l’ensemble du peuple frère et ami du Tchad.

Dans le livre des condoléances, le Premier ministre est revenu sur les qualités professionnelles de l’illustre disparue, qui s’est beaucoup investie, selon lui, dès son arrivée en 2018, dans le renforcement des relations de fraternité, d’amitié et de coopération entre le Burkina Faso et la République du Tchad.

« La République du Tchad vient de perdre une diplomate chevronnée et dévouée. Au nom du Président du Faso, du gouvernement et du Peuple burkinabè, j’adresse mes condoléances les plus attristées au Peuple frère du Tchad, au Gouvernement tchadien et à la famille de l’illustre disparue », a-t-il écrit.

Le chef du gouvernement a insisté sur le fait que Mme Elisabeth Kadé Ndilguem a beaucoup travaillé pour améliorer et renforcer les relations entre nos deux pays. Il a souhaité que la disparition de l’ambassadeur ne soit pas un facteur de ralentissement des liens séculaires qui unissent les deux Nations.

Dans son mot de reconnaissance aux autorités burkinabé, le conseiller culturel de l’Ambassade de la République du Tchad, Ahmat Absakine Yérima a salué la mobilisation et le soutien sans faille des autorités du Pays des Hommes intègres, pendant la maladie et le décès de l’Ambassadeur Kadé. Au nom des autorités de son pays, il a remercié ses hôtes pour cet élan de solidarité, en ces circonstances particulièrement difficiles.

DCRP/Primature

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.