Au Sénégal, l’opposant Ousmane Sonko annonce reprendre sa grève de la faim

Détenu depuis fin juillet sous divers chefs d’inculpation dont appel à l’insurrection, l’opposant sénégalais Ousmane Sonko, a annoncé mardi 17 octobre reprendre sa grève de la faim qu’il avait arrêtée début septembre. 

‘’J’ai décidé de reprendre ma grève de la faim’’, a-t-il annoncé. C’est ainsi une manière pour Ousmane Sonko de marquer sa ‘’solidarité’’ avec ses ‘’vaillantes sœurs patriotes injustement arrêtées pour avoir exprimé leurs opinions politiques, ensuite écrouées et détenues depuis plusieurs mois au camp pénal de Liberté 6 et dans d’autres prisons, et aujourd’hui privées, pour certaines, de tout contact avec leurs proches, simplement pour avoir exercé leur droit légitime à recourir à la grève de la faim’’. C’est également sa façon de ‘’protester contre (sa) détention arbitraire et électoraliste, et celle de centaines de patriotes, et en exiger la fin’’.

Par ailleurs, il a tenu, dans sa note, à revigorer ses troupes.  ‘’Vos voix et postures de soutien ainsi que vos prières nous parviennent tous les jours. Merci infiniment ! Je rends grâce à Dieu et vous invite aujourd’hui, plus que jamais, à plus d’engagement, de détermination et de solidarité face à cette dictature à qui il ne reste que moins de cinq mois. Je vous rappelle en conséquence notre droit constitutionnel à la résistance’’, a-t-il écrit.

‘’Je vous invite à plus de persévérance et de combativité, de détermination et d’endurance. Eux se battent pour les cinq prochains mois. Nous nous battons pour les 50 prochaines années’’, a-t-il ajouté.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 2 = 3

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.