Wakit Tamma annonce une marche contre la politique française au Tchad ce samedi 16 juillet

La Coordination des actions citoyennes Wakit Tamma a animé une conférence de presse ce mardi 12 juillet 2022, au cours de laquelle, elle entend organiser une  une marche le samedi 16 juillet prochain contre la présence française au Tchad et pour exiger l’inéligibilité des membres du Conseil militaire de transition aux élections post-transition.

Cette conférence de presse qui a duré plus d’une heure a été l’occasion toute indiquée pour les membres de la coordination des actions citoyennes Wakit Tamma de faire le tour d’horizon de l’actualité nationale. Dans son intervention, le porte-parole de Wakit tama , Soumaine Adoum Ousmane  a déclaré que je cite: “Nous arrivons à la fin de la transition dans deux mois et demi et l’essentiel des objectifs assignés à la transition n’a pas été réalisé, il reste donc très peu de temps et nous ne savons pas quel est le lendemain.”

D’après le porte-parole de Wakit tamma, la transition encours au Tchad est entachée des manquement qui ont conduit à son échec notamment le premier échec repose sur le dialogue national inclusif qui selon wakit tama est l’objectif principal assigné à la transition mais qui n’a pas été fait jusqu’à là. Ensuite le pré dialogue de Doha qu’il considère aussi déjà comme un échec. Puis le troisième échec est la présence de l’armée française au Tchad. “Le 14 juillet, l’armée française fêtera ses 130 ans d’existence au Tchad” a fait savoir le porte-parole de Wakit tama . Selon Soumaine Adoum Ousmane , la  présence de l’armée française est contre la volonté des Tchadiens. “Ils sont là pour les objectifs de la France et contre la souveraineté du Tchad “, a-t-il déclaré.

L’affaire  SHT n’a pas été perdue de vue, selon Wakit Tamma, ce cas de détournement constitue l’une des causes de l’échec car ils estiment qu’il y a maintenant une boulimie aux milliards. Maintenant l’argent de l’Etat se prend par dizaines de milliard”, a-t-il indiqué. Le porte-parole de Wakit tama  met en garde le CMT, qui envisagera prolonger la transition, la population a le droit d’être informée. Face à cette situation, la coordination des actions citoyennes Wakit Tama prévoit une marche ce samedi 16 juillet 2022 contre la présence de l’armée française au Tchad.

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.