Tchad: Quatre casques bleus meurent dans une attaque au Mali

L’attaque a été attribuée à des djihadistes. Les victimes appartenaient au contingent tchadien déployé à Aguelhok, dans le Nord-Est du Mali.

Quatre casques bleus, les soldats de la Force de maintien de la paix de l’Organisation des Nations unies (ONU), ont été tués, vendredi 2 avril, dans une attaque attribuée à des djihadistes à Aguelhok, dans le nord-est du Mali.

« Les casques bleus ont vaillamment repoussé une attaque complexe perpétrée par plusieurs terroristes lourdement armés (…). Un bilan provisoire fait état de quatre casques bleus décédés et de blessés », a déclaré la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) dans un communiqué.

« Des hélicoptères ont été dépêchés sur place afin d’évacuer les blessés. Les assaillants ont subi de lourdes pertes », selon le même texte. « Deux positions de nos forces ont été attaquées ce matin à Aguelhok, nous avons perdu quatre éléments, dont le chef de détachement de nos forces, et enregistré seize blessés » a pour sa part déclaré à l’Agence France-Presse (AFP) une source militaire tchadienne ayant requis l’anonymat.

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.