Tchad : La SHT dément une prétendue vente de ses actions

Dans un communiqué signé ce 3 mars 2021, le directeur général de la Société des Hydrocarbures du Tchad (SHT), Ibrahim Mahamat Djamous, apporte un « démenti formel » au sujet d’une information qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive ces derniers jours, dans les milieux d’affaires tchado-camerounais.

En effet, dans son édition du 24 février 2021, le journal en ligne AFRICA INTELLIGENCE, rapportait que « le gouvernement de la République du Tchad rencontre d’énormes difficultés financières et veut accélérer la vente partielle de ses actions dans le pipeline Tchad-Cameroun à la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH) du Cameroun ». Bien plus, il faut dire que ces informations, aujourd’hui démenties, ont malheureusement été fortement relayées par plusieurs journaux en ligne, ainsi que sur les réseaux sociaux.

« La Société des Hydrocarbures du Tchad, en sa qualité de gestionnaire des actifs de l’Etat dans l’oléoduc Tchad-Cameroun, tient à apporter un démenti formel à ces informations sans fondement qui ne tendent qu’à ternir l’image de la République du Tchad », relève le communiqué de la SHT.

L’on peut ainsi retenir qu’il n’y a jamais eu des échanges de rachat partiel des actifs tchadiens sur le pipeline d’export Tchad-Cameroun, avec la SNH. Par ailleurs, « aucun cabinet n’a été mandaté par le gouvernement de la République du Tchad pour engager des négociations de vente d’un quelconque actif ». Cela étant, la SHT rassure ses partenaires quant à la poursuite du climat de sérénité ayant jusque-là prévalu dans leurs différentes relations.

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.