Société: les femmes s’intéressent à la  vente du carburant

Les difficultés de la vie courante amènent certaines femmes à exercer les activités génératrices de revenus pour subvenir à leurs besoins. C’est le cas de celles qui vendent des carburants à la sauvette afin de trouver de quoi nourrir leur famille en dépit des risques qu’elles encourent.

Contrairement à certaines femmes qui vivent de la charité, les vendeuses de carburant à la sauvette, elles, ont décidé de braver les intempéries pour gagner dignement leur vie. Exposées au soleil, ces femmes qui sont aux abords des différentes artères de la capitale, proposent des carburants, aux automobilistes afin de trouver de quoi joindre les deux bouts. Bien que cette activité soit interdite par les autorités compétentes, chaque jour elles sont nombreuses, certaines avec des bébés en mains et d’autres couchées à même le sol, vendent les carburants, notamment l’essence à la sauvette pour assurer leurs besoins fondamentaux. Quelques-unes rencontrées nous recomptent leur quotidien.

Il n’y a pas de sot métier, pendant que certaines ont choisi de croiser les bras pour attendre tout de leur époux, ou encore se livrer à la prostitution, ces braves femmes, remuent terre et ciel pour gagner leur pain quotidien. Face au chômage qui prend des proportions inquiétantes au Tchad, le gouvernement ainsi que les organisations pourvoyeuses d’emploi sont appelés à venir en aide à cette couche vulnérable.

                                                     Alladoum Désire

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.