Santé: Le monde commémore la journée de l’élimination des fistules obstétricales ce 23 mai

La fistule est une maladie dont souffrent beau nombre de femmes en donnant la vie. L’équipe de Tchad 24 a fait un tour au Centre de traitement des futiles sis dans la commune du 6e arrondissement. Memti Kemro.

Le thème retenu pour cette année est « Éliminer la fistule dès aujourd’hui : investir dans des soins de santé de qualité, autonomiser les communautés ».  Il est si facile d’ignorer des choses sur lesquelles on ne sait rien. La fistule obstétricale est l’une d’entre elles. Et des milliers des femmes souffrent de cette maladie. Beaucoup sont rejetées des familles. Pourtant c’est une grave blessure provoquée lors d’un accouchement et tout à fait traitable, voire évitable si l’on en prend les dispositions nécessaires au cours de la consultation prénatale. Un tour au centre de traitement des fistules nous a permis de constat les faits. L’une d’entre les victimes témoigne.

Si la fistule n’est pas traitée, elle peut provoquer des infections, des maladies voire l’infertilité. De plus, certaines femmes expérimentent des fuites d’urine et/ou de matières fécales, ce qui peut conduire leur mari ou proches ou encore leur employeur à les priver des opportunités d’emploi. Cette marginalisation sociale n’est pas sans conséquence. Elle peut conduire la malade à de troubles de santé mentale. La fistule obstétricale est une question de santé publique, mais aussi de droits humains : chacune a le droit de vivre dignement et en bonne santé. Et donc il faut protéger ces femmes qui souffrent de cette maladie en voulant tout simplement donner la vie.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

42 − = 34

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.