Rentrée solennelle de l’Université de Sarh : L’université au service du développement local

La rentrée solennelle de l’Université de Sarh a été lancée ce samedi 27 octobre 2023 sous le thème : « La contribution de l’université de Sarh au développement local ». Cette cérémonie a été marquée par la présence des étudiants, du corps professoral, des invités de marque, notamment le gouverneur de la province du Moyen-Chari, Ousmane Brahim Djouman.

Dans son discours d’ouverture, la présidente du comité d’organisation, Dr Gouleye Koudji, a souligné que cette rentrée est couplée à une journée porte ouverte qui permettra aux invités de visiter les stands afin de découvrir les fruits de recherche des enseignants-chercheurs.Le président de l’Université de Sarh, le professeur Ngarkodje Ngarasta, a indiqué que l’université compte aujourd’hui quatre facultés avec 13 départements couvrant le cycle licence. Il a également annoncé que l’université propose deux masters opérationnels, notamment un master de recherche en géographie et un master professionnel lié au CREFELD.

Au titre de l’année académique 2023-2024, l’Université de Sarh a un effectif global des étudiants estimé à 3500 dont un millier en première année du cycle de licence.Le recteur de l’académie du sud-est, le professeur Mbailao Mbaiguinam, a prononcé une leçon inaugurale portant sur le thème : « Contribution de l’université de Sarh au développement local ». Il a souligné que l’université a un rôle important à jouer dans le développement local en formant des cadres qualifiés et en menant des recherches appliquées aux besoins du territoire.Le gouverneur de la province du Moyen-Chari, Ousmane Brahim Djouman, a affirmé que l’université est un socle de développement national. Il a félicité les enseignants pour leur engagement et a demandé aux étudiants de prendre conscience de leur avenir en se mettant au travail.

Au cours de cette rentrée solennelle, 9 enseignants-chercheurs ont reçu leur toge. Six maîtres de conférence dont un en titre postum et 3 maîtres assistants CAMES.

Cette rentrée solennelle est une occasion pour l’Université de Sarh de réaffirmer son engagement à contribuer au développement local. L’université entend former des cadres qualifiés et mener des recherches appliquées aux besoins du territoire.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

54 − = 52

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.