RCA : début de la campagne pour les élections législatives partielles

Bangui, République centrafricaine, samedi, 27 février 202108:14:42 ( Corbeaunews-Centrafrique ). La campagne pour les élections législatives partielles commence aujourd’hui  en Centrafrique, et ce, jusqu’au 12 mars prochain. Cependant, les acteurs s’inquiètent de la situation sécuritaire et le maintien du couvre-feu qui « viole les dispositions du code électoral ».

Même si la situation sécuritaire dans certaines circonscriptions électorales reste encore fragile, les autorités ont maintenu la date de la campagne pour les partielles qui commencent ce samedi à minuit, elle va durer deux semaines, mais comment vont se dérouler ces législatives :

« On dit les élections législatives parce que c’est plusieurs élections qui se tiennent dans chaque circonscription . Ce n’est plus la présidentielle, la présidentielle est derrière nous. Désormais, si la loi nous permet, là ou c’est possible, nous allons organiser les législatives. On ne va pas amener les électeurs à la mort… », a déclaré le rapporteur général de l’autorité nationale des élections.

Sur la question sécuritaire, l’opposition démocratique exige du gouvernement des garanties afin d’éviter les erreurs du passé :

« … puisque la campagne commence, il faudra qu’on explique à ces candidats et aux électeurs ou les élections auront lieu? À commencer par la campagne!  Parce qu’il ne faudra pas attendre le dernier moment pour que les candidats se ruinent, se mettre en difficulté et en congé. Je pense qu’il est temps de prendre cette décision », a déclaré le vice-président de l’Union pour le renouveau centrafricain (URCA).

Sur le plan de la sécurisation du scrutin,  précédemment élaboré par le gouvernement, a connu des modifications compte tenu du contexte politique actuel. Le porte-parole de la Minusca, Monsieur Vladimir Montero rassure :

« Nous constatons que c’est les groupes armés alliés à l’ancien Président restent dans leurs dynamiques. Ils ne veulent pas renoncer à leur projet. Et donc c’est pour cette raison qu’on reste engagé dans ce plan de sécurisation des élections ».

Selon la loi, la campagne électorale s’ouvre à minuit, et se fera 24 heures sur 24. Alors que le couvre-feu reste maintenu   de 20 heures à 5 heures du matin.  L’opposition parle de la violation  des lois et demande de clarification aux autorités. Pour l’instant, le gouvernement ne s’est pas encore prononcé sur cette question.

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.