Présidentielle au Kenya: Raila Odinga dépose un recours devant la Cour Suprême

Depuis 20 ans, toutes les élections présidentielles au Kenya ont été contestées. Celle du 9 août dernier n’épargne pas à la règle : au dernier jour du temps imparti, Raila Odinga dépose un recours devant la Cour suprême pour contester les résultats du scrutin qui l’a donné perdant derrière le vice-président sortant William Ruto. Des centaines de ses partisans se sont rassemblés ce lundi devant la Haute cour à Nairobi.

C’est le troisième recours de Raila Odinga lors d’une présidentielle, mais cette fois, il est venu en personne à la Cour de justice de Milimani, entouré de cadres de sa coalition, notamment de sa colistière Martha Karua.

À leur arrivée, des partisans se sont agglutinés le long des grilles de la Cour de justice. « Nous voulons la justice, la victoire nous a été volée », clamaient certains d’entre eux, alors qu’étaient déchargés un par un les cartons contenant les documents utiles pour ce recours, des dizaines de cartons transportés dans un camion. Une fois à l’intérieur, Raila Odinga et Martha Karua ont eux-mêmes déposé une partie du dossier sous les caméras et les flashs des photographes : « Nous espérons avoir bâti un bon dossier et que nous gagnerons », a déclaré un peu plus tôt Daniel Manzo, l’un des membres de l’équipe juridique de Raila Odinga. Le détail des points que Raila Odinga a choisi d’attaquer sera dévoilé au cours des audiences qui pourraient avoir lieu la semaine prochaine. Le verdict, lui, est attendu sous 14 jours, donc au plus tard le 5 septembre. Les partisans de Raila Odinga espèrent une répétition du scénario de 2017 : la Cour suprême avait alors annulé l’élection à la surprise générale. C’était une première sur le continent africain.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

57 − 51 =

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.