Les signataires de la déclaration de 19 Mai exigent plus d’inclusivité au  Dialogue exclusif orchestré par le CMT

Par un communiqué de presse, les signataires de la déclaration de 19 Mai,  à savoir ; Wakit Tamma, Gra Appel du 1er juin, Une Nation pour tous  dénoncent le caractère exclusif du DNIS.  Ils envisagent mener des  actions pour exiger plus d’inclusivité au dialogue national.

D’après les termes de ce communiqué, malgré les appels incessants de la communauté internationale pour un dialogue sincère regroupant toutes les couches sociopolitiques, les signataires de la déclaration de 19 Mai,  déplorent l’entêtement du gouvernement :‘’Nous exigeons une révision des quotas de participation. Plus de 50% de participants retenus par le Comité d’organisation du dialogue national inclusif (Codni) ne devraient pas avoir le droit de voter (…) Le président du Conseil militaire de transition (PCMT) devra clairement apaiser l’atmosphère en annonçant au peuple tchadien qu’il ne sera pas candidat aux futures élections’’, réitèrent-ils leurs exigeances, ajoutant que le règlement intérieur, le présidium et l’agenda du dialogue ne ‘’doivent pas être approuvés’’ avant la présence dans la salle des forces vives ‘’exclues’’

D’après ces signataires, la salle est remplie à 90% des acolytes du CMT qui ne sont là que pour approuver l’éligibilité du PCMT aux prochaines élections dont les résultats sont connus d’avance.

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.