Finances : Revue conjointe de la performance du portefeuille de la Banque Mondiale au Tchad.

Le ministère de l’économie, de la planification du développement et de la coopération internationale et la banque mondiale organisent une Revue conjointe du portefeuille de la banque mondiale au Tchad. Un atelier d’évaluation des projets financés par la banque mondiale au Tchad. Étaient présents à ces assises Le ministre de l’économie et de la planification du développement, Les membres du gouvernement, les secrétaires généraux, les coordonnateurs et chef des projets. Djimtoné Ndolengar Ndolé.

Cet atelier a pour objectif l’amélioration du portefeuille de l’agenda de la banque mondiale au Tchad. Avec 12 projets nationaux et 7 projet régionaux, la taille du portefeuille de la banque mondiale n’a jamais connu une hausse aussi importante.  Parmi les missions de la BM, il y a des aspects tant vitaux qu’essentiel Pour lesquelles les guichets de la banque restent toujours ouverts. 

Pour le représentant Résident de la Banque Mondiale au Tchad, Cette rencontre marque un nouveau partenariat avec le Tchad et la réussite de la mise en œuvre des projets est crucial pour la solidité dudit partenariat « Notre rencontre de ce jour intervient dans un contexte particulier où le nouveau cadre de partenariat avec le Tchad, à savoir la « Note d’Engagement-pays », est en phase de consultations des parties prenantes au développement du Tchad. Le CEN va désormais remplacer le Cadre Stratégique de Partenariat (CPF 2016-2021) qui a moulé pendant les quatre dernières années le partenariat entre le Tchad et la Banque Mondiale » a-t-il ajouté Rasit Pertev.                                 

Le présent atelier permettra aux participants d’évaluer les propositions de 2021 et d’en apporter des modifications si nécessaires, pour améliorer la performance du portefeuille de la banque mondiale

La présentation du mécanisme de suivi des projets mise en place par la banque mondiale donne un résultat peu satisfaisant car sur l’ensemble des fonds alloués pour les projets, Seulement 12% a été décaissé.

L’autre difficulté relevée est que Les projets au Tchad ont toujours un problème d’extension. Jamais le temps de traitement n’est respecté.  

En tout, 1,5 milliards de dollars ont été déboursé depuis l’année dernière pour le financement des projets à caractère sociale. Pour atteindre plus de financements, les équipes de projets doivent se mobiliser.

Related articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

33 + = 39

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.