Coronavirus: Unir nos forces pour contrer la désinformation au Sahel

Communiqué de presse: Dans le cadre d’un Projet dénommé « La Vérité sur le COVID » mis en œuvre par Timbuktu Institute et Sayara International, une convention de partenariat a été signé, le vendredi 29 janvier 2021 à Dakar avec le Centre d’Etudes des Sciences et Techniques de l’Information (CESTI).

Le virus de la désinformation

En effet, une Déclaration interrégionale de ONU précisait en juin 2020, “En temps de crise sanitaire due à la COVID-19, la propagation de « l’infodémie » peut être aussi dangereuse pour la santé et la sécurité humaines que la pandémie elle-même” -.
Dans ce contexte de pandémie, les journalistes et les médias au Sahel ont des responsabilités particulières et un rôle à jouer dans le traitement des informations relatives à la situation sanitaire mais aussi pour tenter de résister à “l’infodémie” et à la déferlante de multiples informations contradictoires sur la Covid 19.
En effet, la question de la vérité éditoriale est aujourd’hui posée de façon cruciale ; à la difficulté de contrôler des sources souvent lointaines et invérifiables, s’ajoutent de multiples discours et opérations de désinformation qui mettent en péril l’éthique et la déontologie dans la profession et la stabilité même des pays de la région.

Les réseaux sociaux questionnent la déontologie

Cette question déontologique est particulièrement mise en lumière par la concurrence massive des réseaux sociaux, où la production et la diffusion de l’information est à portée de toutes les mains. Conscient du fait que sur ces plateformes numériques fleurissent des pseudo-journalistes, des utilisateurs de tous ordres qui brouillent les messages tout en s’attirant une large audience, le Timbuktu Institute et le CESTI joignent leurs efforts pour prévenir et lutter contre la désinformation est ses effets nuisibles aux pays du Sahel

Le rôle déterminant du CESTI

Au regard de sa réputation en tant que centre d’excellence de formation en Journalisme, le CESTI a toujours placé la question de la déontologie au cœur de son enseignement. Sa vocation panafricaine lui procure un rayonnement dans de nombreux pays africains et sahéliens. Son important réseau d’anciens étudiants pourrait jouer un rôle clef d’influence, de formation et de diffusion des bonnes pratiques.

Éveiller les consciences, former les journalistes

C’est pour toutes ces raisons que le CESTI a convenu de faire profiter de son expertise dans le cadre d’un partenariat pour réaliser un curriculum de formation contre la désinformation. Ainsi la conception et la diffusion de contenus répondant aux mêmes objectifs mais aussi l’animation de symposiums régionaux au bénéfice des journalistes, des blogueurs, des activistes, des influenceurs et autres acteurs des média pourrait prendre en charge efficacement la question de la désinformation dans les pays du Sahel.

Ce partenariat comporte aussi un large volet de renforcement des capacités, d’échanges et de mutualisation des compétences avec notamment l’accueil de stagiaires du CESTI au Timbuktu Institute durant l’exécution du projet « La Vérité sur le Covid ».

Contact Presse Timbuktu Institute : Adji Awa Samb – pr.corporate@timbuktu-institute.org
Contact Presse CESTI : Mme Tabara Niang Sy – tabara1.niang@ucad.edu.sn

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.