Controverse autour d’une enfant réapparue

Une fille âgée de 4 ans est portée disparue à Gueng-Gueng et retrouvée 8 ans plus tard à Fré-yang.  Ses familles légitime et adoptive se disputent la paternité de la pauvre Maïdawé.  Ces faits se sont produits dans le département de Mont Illi.  

Dès qu’elle a été retrouvée   au campement des Peuhls un conflit s’éclate. Rendue sur les lieux, sa mère biologique en tentant de recueillir son enfant s’est heurtée aux hostilités des parents adoptifs. La dispute qui s’installe         au sujet de celle-ci dégénère en une bataille entre les communautés peuhle et toupouri. Alertées, les forces de l’ordre interviennent pour calmer la situation. En justice, l’affaire de Maïdawé arrive dans une des instances judicaires de N’Djamena. Après les dépositions des deux parties, le juge en charge du dossier exige le test d’ADN afin de les départager.

Selon Ngolsala, son père, Maïdawé est sortie de la famille sans retour quand ils habitaient à Gurng-Gueng. Miraculeusement les femmes Toupouri qui étaient à la pêche l’ont aperçue, informe-t-il. « Sa différence morphologique d’avec les enfants peulhs a poussé ces femmes à lui poser une question pour savoir sa provenance », a renseigné Ngolsala. Sans hésiter, elle répond qu’elle était égarée il y a de cela très longtemps.  

Pafing Djoré

Related articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share article

spot_img

Latest articles

Newsletter

Subscribe to stay updated.